Christian Maria

Suggérer par mail
Le Testament de Canavesio par Christian MARIA, chez >>>

canavesio.jpg Distinction : 2ème Prix du Concours Littéraire International 2010
des ARTS ET LETTRES DE FRANCE
(décerné le 5 juin 2010).
Caractère de l’oeuvre : fiction historique sous
forme d’enquête policière.
Cadre : le comté de Nice au seizième siècle.
Introduction au sujet :
Le comté de Nice au mois de février de l’an 1541. Un moine dominicain franchit le col de Tende enneigé et découvre avec stupéfaction les fresques de Giovanni Canavesio près du village de La Brigue. Un marchand français débarque d’une galiote qui fait relâche en rade de Villefranche et s’installe dans la cité niçoise à l’auberge du Loup Blanc. Le chevalier de Blancardi meurt dans la rue Droite entouré de jeunes gens qui fêtent bruyamment le carnaval. Un énigmatique courrier qu’il lisait en marchant est retrouvé sur la chaussée près du cadavre ; l’unique phrase qui y est écrite éveille les soupçons du comte de Montreil : Le chien aboiera et l’archange abattra son épée sur le mécréant.