Contactez-nous

Cet e-mail est protg contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

05 53 40 00 38

Michel ZORDAN

 

la boutique

Accs la boutique d'un auteur du Sud-ouest
Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.
PDFImprimerE-mail
1) les Raisons de l'exil3) Les prmices

2) L'insolence du sort
Agrandir l'image


2) L'insolence du sort

Prix l'unit (pice): €6.00

Poser une question sur ce produit

Aot 1932, bien installs dans leur ferme de LArcange, les Montazini peuvent enfin goter une existence devenue paisible. Malheureusement, aprs le ciel bleu, viennent souvent les nuages, parfois mme lorage. Tout au long de ce deuxime tome, des questions se posent. Pourquoi le hasard a-t-il voulu que Sylvio se trouve, au mauvais endroit, au mauvais moment ? Pourquoi, malgr les milliers de kilomtres qui sparent les Montazini de leurs ennemis dhier, ceux-ci sacharnent-ils ? Vous avez peut-tre remarqu, que quelques fois, lorsquon se trouve en zone de turbulence, de petits bonheurs viennent saupoudrer votre quotidien, et le rendent un peu plus vivable. Et lun de ces petits bonheurs, est une rencontre qui marquera le jeune Sylvio pour la vie. Ce deuxime tome ne laisse aucun rpit, on retrouve les hros du premier ouvrage. Ds la lecture des premires pages, les autres s'enchanent avec un apptit toujours grandissant. L'auteur utilise des mots ordinaires pour une histoire qui ne l'est pas, parfois touchante, parfois dconcertante, parfois dure, trs dure. Mme sil sen chappe rgulirement, Michel ZORDAN ancre son rcit dans une campagne paysanne des annes 30, quil dpeint sans concession, mais avec ralisme : ni misrable, ni parfaite. Autre point marquant, les acteurs jouent leur propre rle : les mchants sont trs mchants, et les gentils sont gentils, sans plus Quelques personnages bien choisis, saupoudrs bon escient, mettent le piquant ncessaire et donnent au mets une saveur particulire. Lhistoire nous entrane dans un tour de France chahut, avec une facilit dconcertante Bordeaux, Marseille, Lyon, Paris pour nous faire dcouvrir la chute son point de dpart, Floral. Lhistoire parle d'immigration, sujet trs actuel, mais une autre immigration, celle d'entre-deux-guerres. Elle parle aussi de rencontre, damiti, damiti adolescente qui doucement se mtamorphose en quelque chose de beaucoup plus fort. Dans ce tome, la mythique et insolite ferme des Montazini, LArcange joue encore un rle trs remarqu. Elle se dvoile toujours plus, mais apparat encore plus mystrieuse. On apprend dans ce roman les origines de son nom. Le 11 septembre, linfme Ttard frappe de nouveau en signant un article encore plus virulent et extravagant que les prcdents. Dans les annes trente, avec quelque 800 000 ressortissants, les Italiens constituaient la premire communaut trangre en France. Grce ou cause de cette situation, les lecteurs du journal Le Dpendant se faisaient de plus en plus nombreux. La Gascogne serait-elle devenue La Gascaroni ?? Pardonnez-moi ce mauvais jeu de mots mais je me dois de vous informer. Les fascistes semparent-ils de notre Gascogne et par l mme, de notre Armagnac ? Comment cette petite rgion du fin fond de la France (rgion qui nen est mme pas une) a-t-elle pu, en quelques annes, devenir la base arrire des immigrs italiens en France ? Ou plutt : la tte de pont qui va permettre au fascisme, avec laide de la mafia italienne, de gangrener tout le pays. Pourquoi nos politiques ont-ils laiss cette rgion passer aux mains des trangers ? Cette province, autrefois indpendante, aurait-elle, grce largent du fascisme, des desseins scessionnistes ? On peut sattendre tout de ces Gascons qui, dans un sicle trs lointain, avaient dj fait allgeance aux Anglais. Heureusement, quelques citoyens sont entrs en rsistance et, grce leur courage et leurs courriers, nous pouvons vous informer. Que restera-t-il de cette rgion dans deux trois dcennies ? Que seront devenus les Clesques, les Lastruc et les Chandon ? Devrons-nous nous rsoudre donner nos filles des Montazini, Paganini, ou encore Vavassori ?? Parce que nous dpendons des bons Franais, les bons Franais mritent de savoir. Rudolf Ttard



Avis des clients:

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.
Veuillez vous identifier pour poster un commentaire.


Copyright www.unauteur.com - reproduction interdite sans l'accord des propritaires ou ayants-droits ---- Retour la page Accueil de www.unauteur.com