Contactez-nous

Cet e-mail est protg contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

05 53 40 00 38

Michel ZORDAN

 

la boutique

Accs la boutique d'un auteur du Sud-ouest
Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.
PDFImprimerE-mail
La louve de Notre-DameTurbulences Champtres

La princesse de bronze
Agrandir l'image


La princesse de bronze

Prix l'unit (pice): €10.00

Poser une question sur ce produit

Extrait:peine arriv au 4, alleAdrienne Lecouvreur,ladjudant-chef Berthiernous donna immdiatement lordre dinvestir les tages et defaire vacuerlimmeuble.Lorsquejarrivai devant le 412, je dus utiliser ma hache pour forcer la porte. travers le nuage de fumejaperusune silhouette, et me prcipitai lintrieur.La hache men tomba des mains; devant moi se tenaitune superbecrature en tenuedve.Ses longs cheveux dun noir profond encadraient un visage dun rare clat.Les flammes de lincendie se refltaient par petits bonds sur sa peau cuivre.Durant plusieurs secondesje restaisans raction.La jeune fille me souriait sans esquisser le moindre geste, le moindre cri. Le feu tait partout, mais elle ne semblait pas avoir peur. Lorsque jentendis mes collgues qui montaient lescalier,je sortis enfin de ma torpeur.Je me prcipitaivers elle,retirai ma veste et la recouvris dun geste.

Mademoiselle,tes-vous seule dans lappartement?

Non, non, il y avait un homme et une femme sur le tapis,maisje ne sais plus o ilssont!

Sa voix ajouta encore ma surprise. Douce,harmonieuse,chaude.Style bonbon au miel, parfum la fleur de sel de Gurande.Un vrai dlice, une vritable mlodie.

Venez vite avec moi,je vais envoyer des renforts,savez-vous qui sontcet homme et cette femme?

Sur un ton de voix toujours gal, la belle me rpondit:

Non, mais cest elle qui ma achete,lui je le vois tous les jours, mais je ne connais pas leurs noms.

Je ne comprenais rien aux propos de la jeune fille. Elle devaitsrement dlirer, il tait grand temps de la sortir de l.Aprs avoir averti un collguequi arrivait sur le palier, je la prisdans mes bras et repartis dans les escaliers.Son corps tait souple comme la soie et aussi lger quune plume, son parfum enivrant semblait venir dun autre monde.Jamais je navais transport une victime avec autant daisance.Je la serrais trs fort et la jeune fille ne pouvait douter plus longtemps de lintrt que jelui portais.

Je dois vous avertir queje suis la Princessede Bronze, lafille du roi Huitzilihuitl. Si vous voulez maimer je ne pourrai pas me refuser vous, mais je devraivous jeter un malfice.

Pardon, excusez-moi, je nai pas trs bien compris, cest quoi cette histoire de fille de roi et de Princesse de Bronze?

Sans mme hausser le ton,sans la moindre parcelle de dagacement,dimpatience, ou mme dmotion, la belle reprit son explication.Dans cette voix, il y avait bienun soupon de fleur de sel de Gurande qui rehaussait avec bonheur le got de miel. Digne dun chef toil.

Cest trs simple,je vais vous expliquer. Avant que vous ne me trouviez,je ntais quune poigne de cendre cristallise dans une statuette de bronze.Comme je ne pouvais plus supporter de voir dfiler la vie des autres sans pouvoir vivrela mienne, jai implorHuitzilopochtli le dieu des Aztques.Mais cest sa surCoyolxauqui, la desse de la Lune et des tnbres qui mest apparue. Ellema fait une proposition, celle de me faire renaitre de mes cendres.Cest une des ses connaissancesle Phnix qui lui avait donn le secret. Maiselle ma dans le mmetemps jetune maldiction. Srement pour samuser de moi et se venger des hommesqui lavaientjadis sacrifie.Je nai pas vraiment eu le choix,ctait a ou alors je devais rester sur ma chemine regarder les deux autres saimer.Lorsque la femme qui mavait achete lui a parl de moi,jai craqu. Vous en auriez srement fait autant ma place.





Avis des clients:

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.
Veuillez vous identifier pour poster un commentaire.


Copyright www.unauteur.com - reproduction interdite sans l'accord des propritaires ou ayants-droits ---- Retour la page Accueil de www.unauteur.com