Contactez-nous

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

05 53 40 00 38

Michel ZORDAN

 

la boutique

Accès à la boutique d'un auteur du Sud-ouest
Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.

Suggérer l'article à un ami

 

Lucien Ariès

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

 

lucienaries.jpg


 

Lucien Ariès est né à Castelnaudary  en 1940. Ingénieur diplômé de  l’E.N.S.C.T. , Docteur d’Etat ès Sciences, professeur des universités il développe à l’université Paul Sabatier de Toulouse des recherches sur les matériaux notamment en relation avec l’énergie solaire, la dépollution des gaz d’échappement et la dégradation des métaux. En octobre 2003 il reçoit le titre de Professeur émérite et s’intéresse à l’activité métallurgique antique régionale. Avec la fondation de l’A.R.B.R.E. (Association de Recherches Baziègeoise –Racines et Environnement) en 1989, il se passionne pour l’histoire de son pays natal, le Lauragais.
C’est par plusieurs flashes que Lucien Ariès éclaire le passé du Lauragais et qu’il convie le lecteur à retrouver ses racines.

 

Pour commander:  Lucien Ariès - un auteur   38  les Bleuets 31450 Baziège   - 

Tél 06 70 79 37 01 ou 05 61 81 83 67  courriel : courriel :  Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 


clment_ader.jpg

Clément Ader en Lauragais - C’est en Lauragais qu’Ader a construit et expérimenté entre 1871 et 1873, l’oiseau en plumes, précurseur de l’avion.

Lucien Ariès entraîne le lecteur sur les pas de Clément Ader, après la guerre de 1870, à Castelnaudary dans l’intimité de son atelier de l’usine de produits céramiques Douarche et sur les coteaux de Villeneuve-la-Comptal lieu de ses essais aéronautiques en soufflerie naturelle avec pour complice le vent marin.

En s’appuyant sur des documents d’époque, Lucien Ariès reprend le dossier Ader et fait la lumière sur les lieux, les méthodes de fabrication, le but et les résultats  obtenus en Lauragais, par le pionnier des mesures aéronautiques.

Qui était ce fameux Baquier, né à Castelnaudary, intelligent, adroit, capable de tout faire, bras droit de Clément Ader   et quel a été son rôle dans le destin aéronautique du père de l’avion?

Prix de vente public : 18€

 


noms_de_lieux_entre_aude_et_garonne.jpg

Noms de lieux entre Aude et Garonne - Après ses deux premiers dictionnaires étymologiques parus en 2008 et 2009 sur les noms de lieux puis sur les noms de rivières, limités au Lauragais, Lucien Ariès nous invite à une promenade à travers plus de 10.000 noms de villes, villages, hameaux, fleuves, rivières, ruisseaux et autres noms de lieux, dans un territoire élargi de Toulouse à Carcassonne et de Castres à Pamiers.

Les noms de lieux interpellent le promeneur : que veulent-ils dire ? A cause de l’évolution de la langue parlée dans cette région pendant plus de deux mille ans, leur signification reste souvent bien mystérieuse ; pourtant, chaque toponyme contient un véritable condensé d’informations à caractère topographique, environnemental ou historique. Précieux patrimoine culturel et linguistique, ils portent en eux toute la saveur du terroir.

Ce nouveau dictionnaire, regroupe les deux précédents, en une version  élargie, complétée et remaniée.

Prix de vente public : 23 Euros

 


un_lauragais_dans_lenfer_de_14-2.jpg

Un lauragais dans l'enfer de 14 - le combattant - Des centaines de lettres signées de la main du père de l’auteur, d’une belle écriture régulière, toujours rassurantes et remplies de tendresse pour sa mère, racontent de façon émouvante comment un enfant du Lauragais au front et sa mère, ont traversé ces années de guerre de 14.

Fils unique, orphelin de père, il n’a pas encore vingt ans quand il part à la guerre : sa mère devient chef d’entreprise malgré elle. Au fil de cette correspondance, on découvre la peur et l’angoisse, mais aussi la vie de ces femmes souvent seules, qui ont assuré la survie du pays en guerre, ainsi que certains besoins alimentaires et vestimentaires de leur fils ou de leur époux au front ou en captivité.

Ce premier livre, met en parallèle la vie du fils au front, celle de sa mère aux prises avec les aléas de son entreprise et celle de sa bien-aimée qui l’attend ; les lettres sont analysées et replacées dans leur contexte militaire d’une part, et socio-économique d’autre part. Il éclaire le rôle majeur des femmes et évoque la vie difficile en Lauragais durant ce conflit.  Prix de vente public 15€  

 


un_lauragais_dans_lenfer_de_14-1.jpg

Un Lauragais dans l’enfer de 14 – la captivité

Cent ans après, dans les lettres retrouvées dans un petit sac de chanvre abandonné dans le grenier familial, l’auteur découvre son père en captivité, pendant la guerre de 14 : après avoir combattu dans les tranchées, il a été fait prisonnier. Dans le camp de Galgenberg en Bavière, sous la menace permanente de représailles, il est incorporé dans des détachements de travail industriel ou agricole. C’est grâce à l’aide morale et matérielle de sa mère qu’il surmonte les coups de cafard, la fatigue, la maladie et qu’il mange à sa faim, avec toujours l’espoir que la fin de la guerre est toute proche.

Dans ces lettres, l’auteur devine aussi le courage de sa grand-mère veuve, tenant à bout de bras l’entreprise familiale pour Louis, son fils unique, sa seule raison de vivre. Elle fait l’impossible pour l’aider à supporter la captivité et les privations. Ce comportement exemplaire a été celui de millions de femmes, qui ont soutenu leur fils ou leur époux pendant cette interminable et abominable guerre.

Ce deuxième ouvrage fait suite à celui sous-titré « Le combattant ». Il le complète  pour prendre aussi en compte le sort de tous ceux qui, après avoir vaillamment combattu l’ennemi dans les tranchées, ont été faits prisonniers. La correspondance y est publiée dans son intégralité,  sans aucune modification.

Prix de vente public 15€

 


rivires_et_ruisseaux_du_lauragais1.jpgRivières et ruisseaux du Lauragais - Cet ouvrage est le complément du livre « Les noms de lieux du Lauragais » paru en 2008
L’Hers, le Tréboul, le Fresquel, la Ganguise, la Marcaissonne, la Tésauque, l’Hyse, la Saune, le Marès, le Visenc, le Tenten, le Sor, l’Argentouire, le Gardijol, autant de noms étonnants, étranges et mystérieux…mais  « que veulent-ils dire ? ».
Les noms de rivières solidement ancrés dans le paysage puisent souvent leurs origines dans la préhistoire linguistique du Lauragais.


Après son ouvrage paru en 2006 « Le Lauragais, terre de passages, d’échanges et de cultures », Lucien Ariès nous invite à une promenade en Lauragais à travers près de 500 noms de rivières et de ruisseaux. Il nous fait découvrir le réseau étonnant, dense et ténu de tous les petits cours d’eau qui murmurent aux creux des vallées du pays aux mille collines.
Prix de vente public 15 €

 


lelauragais.jpg Entre Océan et Méditerranée, au 1er millénaire avant notre ère le Lauragais est sur la route de l’étain provenant du sud de l’Angleterre, pour fabriquer le bronze des pays méditerranéens.
Après l’installation des Romains au 2ème siècle avant notre ère, le Lauragais est sur la route des vins importés d’Italie. Le gouverneur de la Provincia, Fonteius, est accusé par ses administrés de leur infliger une taxe outrancière à Elusio au seuil de Naurouze, point de départ de la route des Rutènes. Cicéron défend l’accusé au cours d’un fameux procès.
A l’époque gallo-romaine, le Lauragais bénéficie du fer des bas fourneaux de la Montagne Noire pour que prospèrent ses activités industrielles et agricoles ; ses forgerons sont des plus habiles pour mettre en forme et durcir le fer.
La carte itinéraire de l’empire romain, dite Table de Peutinger,  témoigne de l’importance de Badera (Baziège) et d’Eburomagus (Bram) .
Le cassoulet préparé dans la mythique cassole avec ses secrêts et sa chimie très complexe est le plat emblématique du Lauragais.

Pour commander:  Lucien Ariès  38  les Bleuets 31450 Baziège   -  Ouvrage "Le Lauragais" Prix unitaire 15€
Tél 0561818367   courriel : courriel : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir


lelauragais1.jpg

Les noms de lieux du Lauragais par la diversité de leur origine sont les témoins de son histoire.
Aux détours des chemins, les noms de lieux interpellent le promeneur : suivant l’expression consacrée… « Que veulent-ils dire ? ».
En raison de l’évolution de la langue parlée en Lauragais durant ces trois derniers millénaires, leur signification reste souvent bien mystérieuse, pourtant chaque toponyme, parfois un tout petit nom, est un véritable condensé d’informations.Les noms de lieux du Lauragais ont en eux toute la saveur du terroir et constituent un précieux patrimoine culturel linguistique.

Pour commander:  Lucien Ariès  38  les Bleuets 31450 Baziège   - 
Ouvrage "Les noms de lieux du Lauragais" Prix unitaire 15€
Tél 0561818367     courriel : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Copyright © www.unauteur.com - reproduction interdite sans l'accord des propriétaires ou ayants-droits ---- Retour à la page Accueil de www.unauteur.com